Égalité d'accès aux soins

L’égalité d’accès aux médicaments pour le traitement des tumeurs cérébrales, ainsi que le fardeau financier qui en découle, est une question importante pour les patients atteints de tumeur au cerveau et leurs familles partout au Canada. L’endroit où vit un patient ne devrait jamais déterminer le traitement d’une tumeur au cerveau.

Le diagnostic d'une tumeur cérébrale est une nouvelle bouleversante et la confusion liée à l’accès aux médicaments est un fardeau inutile. Nous préconisons un meilleur accès à tous les médicaments pour le traitement des tumeurs cérébrales afin d’aider les personnes touchées par la maladie. La Fondation canadienne des tumeurs cérébrales appuie la défense des droits des patients sur cette question.

 

Juin 2019: La Fondation canadienne des tumeurs cérébrales  se réjouit de voir l’accès universel aux médicaments essentiels au cœur des recommandations du Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments. Nous sommes impatients de collaborer avec les partenaires des gouvernements fédéraux et provinciaux pour veiller à ce que les médicaments oraux contre le cancer et les autres traitements essentiels des tumeurs cérébrales soient inclus dans cette discussion. Lisez le rapport complet de Santé Canada.
 

 

L'accès au traitement des tumeurs cérébrales malignes n'est pas universel au Canada.
Découvrez si le témozolomide est financé par votre province grâce à notre carte.



TÉLÉCHARGEZ LA CARTE

 

Comment nous abordons ce problème

L’égalité d’accès aux traitements et aux médicaments et le fardeau financier qui en découle constituent un enjeu important pour les patients atteints de tumeur au cerveau et leurs familles au Canada. Voici comment la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales aborde ce problème :
 

  • Travailler à un accès égal au témozolomide (Temodal) pour tous les patients au Canada. Nous travaillons avec d'autres organisations de lutte contre le cancer à propos de la disparité de couverture des chimiothérapies orales dans le cadre de la campagne CanCertainty. La Fondation canadienne des tumeurs cérébrales a pris part à des réunions avec des représentants du gouvernement à ce sujet, afin de s'assurer que la voix et les récits de patients atteints d'une tumeur cérébrale sont entendus.
  • Surveiller le processus d'approbation des médicaments et communiquer les prochaines étapes et les possibilités d'action à la communauté des tumeurs cérébrales. Cela implique de surveiller tout nouveau processus d'approbation de médicaments comme l'Avastin et de fournir aux patients, si possible, les commentaires de ceux-ci par l'intermédiaire d'organismes d'approbation tels que pCODR.
  • Travailler avec le Réseau canadien de lutte contre le cancer (RCLC) qui défend l'ensemble de la communauté touchée par le cancer en collaborant avec les décideurs fédéraux et provinciaux pour assurer la mise en place d'un système pancanadien optimisant les résultats des soins et des traitements du cancer. En 2011, la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales a signé l'énoncé de principes de l'organisme intitulé Partager la responsabilité des coûts des médicaments anticancéreux (lire le document pdf en anglais).
  • Fournir des informations aux patients et à toutes les personnes touchées par la maladie afin qu'ils/elles puissent défendre les droits des patients à l'accès à de meilleurs soins, y compris l'accès aux services et aux traitements


 

Surveillez cette page pour les occasions futures de prêter votre voix à ce sujet important.

 

partager ceci ...

Merci aux donateurs dont les contributions rendre ce site et tous les programmes, les services et la recherche possible.

droit d'auteur © 2019 la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales. Tous droits réservés.
Fondation canadienne des tumeurs cérébrales.
Numéro d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance : 118816339RR0001