L’attente sous surveillance après un diagnostic d’une tumeur cérébrale

«L’attente vigilante», « l’observation continue» ou « la surveillance rapprochée » sont des mots qui décrivent une stratégie d’observation souvent utilisée pour les types de tumeurs cérébrales de bas grade.  

Si une tumeur à croissance lente est découverte, un traitement actif n’est pas ce qui est recommandé en premier. Lorsque le médecin vous dit que vous avez une tumeur cérébrale et que la meilleure option est d’observer et d’attendre – au lieu de vous planifier un plan de traitement actif, tel que la chirurgie, la chimiothérapie ou la radiothérapie – cela peut vous rendre anxieux ou vous effrayer. Nous sommes habitués à l’idée que certaines maladies nécessitent un traitement immédiat pour éviter des complications de santé futures. Cela semble donc étrange de seulement observer et d’attendre que quelque chose se produise. Toutefois, dans certains cas, la surveillance continue s’avère la meilleure des stratégies.

La surveillance continue présente des avantages. Si une tumeur cérébrale croît lentement, cela peut être préférable d’attendre que la tumeur soit à un stade où le traitement sera plus efficace. Ou, il se peut que la tumeur cérébrale soit surveillée et n’ait jamais besoin de traitement actif.
 
Vous pouvez aussi poser les actions ci-dessous si vous êtes dans une situation de surveillance active après un diagnostic de tumeur cérébrale :
 
  • Soyez actif physiquement – au moins trois fois par semaine
  • Mangez sainement
  • Réduisez votre niveau de stress – intégrez à votre quotidien une routine de yoga ou de méditation
  • Soyez attentif aux changements dans votre corps – rapportez tout nouveau changement à votre médecin
  • Faites vos tests sanguins et vos scans à la date prévue – dressez les grandes lignes de votre plan d’observation avec votre médecin. 
  • Comprenez les prochaines étapes si un traitement actif est nécessaire – être bien informé vous aidera à vous sentir en contrôle de la situation
     
La surveillance continue devrait être considérée comme une stratégie active, tant que la surveillance vous assure que la tumeur cérébrale est stable et ne croît pas de façon agressive. Si les symptômes commencent à se développer pendant que votre tumeur cérébrale est surveillée, allez immédiatement chercher de l’assistance médicale. Vous pourrez alors discuter de stratégies de traitement additionnelles.


< Retour aux outils de soutien

partager ceci ...

Merci aux donateurs dont les contributions rendre ce site et tous les programmes, les services et la recherche possible.

droit d'auteur © 2018 la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales. Tous droits réservés.
Fondation canadienne des tumeurs cérébrales.
Numéro d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance : 118816339RR0001