La montagne russe émotionnelle

Lorsque quelqu’un entend pour la première fois les mots « Vous avez une tumeur cérébrale », il est normal d’éprouver alors différentes émotions et d’avoir de multiples pensés. La personne peut alors se sentir sous le choc, confus ou même paralysé. La majorité des patients nouvellement diagnostiqués peuvent n’avoir jamais songé être touchés par une tumeur cérébrale. Certaines personnes disent n’avoir rien senti à ce moment-là, que la situation leur semblait irréelle, telle un rêve. Des jours ou des semaines plus tard, les gens disent qu’ils sentent diverses émotions, comme la rage, la tristesse, la peur, l’anxiété ou l’inquiétude.  Parfois, les patients éprouvent ces émotions en même temps ou dans la même journée. Le lendemain peut être complètement différent. 

Ce changement émotionnel constant est connu sous le nom de « montagne russe émotionnelle ». Et tout comme le manège du parc d’amusement, le patient peut éprouver des sautes d’humeur, passant du haut au bas, souvent sur un très court laps de temps. Lorsqu’on nous annonce une mauvaise nouvelle, nous pouvons être en colère, désespéré, nous sentir impuissant et paniqué. Par contre, lorsque nous recevons de bonnes nouvelles, nous pouvons nous ressaisir et nous sentir positif, confiant et en pleine maîtrise de la situation. Les patients peuvent se sentir frustrés et pris au piège par ces émotions en continuel changement, se demandant alors « suis-je normal ? »

Les patients atteints d’une tumeur cérébrale doivent savoir que ces hauts et ces bas émotionnels sont tout à fait normaux. Il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises façons de gérer un diagnostic et il n’y a de façon particulière dont le patient doit se sentir. Bien qu’il soit très difficile pour les patients de traverser cette tempête émotionnelle, ces derniers ont besoin d’être soutenus lorsqu’ils s’expriment. Lorsque les émotions sont trop accablantes, il peut être préférable d’obtenir du soutien professionnel, de joindre un groupe de soutien ou de parler à un professionnel de la santé.  

La montagne russe n’arrête-t-elle jamais ? La réponse est oui, mais par intermittence. Certains patients vivent des émotions plus intenses lors des traitements ou pendant l’attente de leurs résultats. Lorsque le traitement est terminé, plusieurs découvrent que leurs sentiments se gèrent mieux et ils deviennent alors plus calmes. Si vous êtes pris dans un tourbillon d’émotion, voici quelques conseils :   

  • Dormez suffisamment – L’épuisement et le manque de sommeil peuvent aggraver l’état émotionnel. Si vous avez de la difficulté à dormir, essayez de relaxer grâce à des routines au coucher, comme boire une tasse de lait chaud et prendre un bain avant d’aller au lit.
     
  • Mangez sainement – Plusieurs personnes constatent qu’ils deviennent émotifs lorsqu’ils ont faim ou s’ils ont mangé trop de sucre. Transportez des collations santé avec vous en cas d’envie de grignoter. 
     
  • Ayez recours à des techniques de relaxation ou de méditation pour calmer vos soucis ou votre anxiété qui peuvent entraîner l’esprit à s’emmêler et à enclencher la montagne russe émotionnelle. Trouvez des façons de relaxer et de faire le vide. La méditation ou des exercices de respiration peuvent aider certaines personnes. Pour d’autres, cela peut être aussi simple que d’aller faire une courte promenade à l’extérieur. 
     
  • Apprenez à reconnaître les éléments déclencheurs – ces derniers sont les choses dans notre vie qui nous rendent émotif. D’ailleurs, ils sont uniques à chacun. Commencez à les reconnaitre et à écrire les éléments spécifiques qui enclenchent les émotions fortes afin que vous puissiez les éviter lorsque vous vous sentez plus vulnérable.
     

< Retour aux outils de soutien

 

partager ceci ...

Merci aux donateurs dont les contributions rendre ce site et tous les programmes, les services et la recherche possible.

droit d'auteur © 2018 la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales. Tous droits réservés.
Fondation canadienne des tumeurs cérébrales.
Numéro d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance : 118816339RR0001