Possibilités de participer à la recherche

Aidez les chercheurs canadiens à déterminer si leur hypothèse sur les tumeurs cérébrales est valide.

Vous pouvez aider les chercheurs

Partout au Canada, des chercheurs étudient une variété de sujets importants en lien avec les tumeurs cérébrales. Souvent, cette recherche nécessite la participation d’individus pour aider à déterminer si les hypothèses sont valides. Dans ce cas, les chercheurs recrutent des membres du public pour participer à leurs projets. Sur cette page, vous trouverez des liens vers des recherches en cours auxquelles vous pourriez être intéressé à participer.

Veuillez prendre note que ceci n’est pas une liste d’essais cliniques.

Une étude de l’UBC cherche à interviewer des personnes qui ont participé à un essai clinique sur des médicaments d’ordonnance

Les résultats des essais cliniques ne sont souvent pas publiés et les chercheurs aimeraient savoir ce que pensent les participants aux essais.

Les essais cliniques sont une partie importante du développement de nouveaux médicaments et de la prestation des meilleurs soins médicaux. Cependant, environ 4 essais cliniques sur 10 ne sont pas publiés ou ne sont publiés qu’après un long délai. Lorsque les essais cliniques ne sont pas publiés, cela signifie que leurs résultats ne sont pas disponibles pour la communauté scientifique au sens large, ce qui rend plus difficile pour les chercheurs, les médecins et autres de savoir quels médicaments sont sécuritaires et efficaces.

Pourquoi participer à cette étude?

Les patients jouent un rôle clé dans la recherche en tant que participants aux essais cliniques, et il est important d’apprendre leurs points de vue sur les essais cliniques pour améliorer la recherche médicale. Nous souhaitons en savoir plus sur les expériences et les points de vue des personnes qui ont participé à un essai clinique sur des médicaments d’ordonnance, en particulier pour connaître leur point de vue sur l’importance de publier les résultats de la recherche sur les essais.

Si vous vous joignez à l’étude et souhaitez savoir si les résultats de l’essai auquel vous avez participé ont été publiés, nous pouvons essayer de le découvrir pour vous.

Vous êtes invité à participer à cette étude si:

  • Vous avez participé à un essai clinique d’un médicament sur ordonnance au Canada au cours des 5 dernières années et votre participation est maintenant terminée.
  • Vous avez participé en tant que patient atteint d’un problème de santé plutôt qu’en tant que «bénévole en santé».
  • Vous aviez 18 ans ou plus lorsque vous avez participé au procès.

La participation inclut un entretien d’environ 60 minutes (à un moment et à un endroit qui conviennent au participant). Les entrevues auront généralement lieu en personne pour les participants à Victoria ou à Vancouver et par téléphone pour les participants dans d’autres régions de la Colombie-Britannique ou du Canada. Certains participants peuvent être invités à faire un entretien téléphonique de suivi de 15 minutes, mais cela ne sera pas nécessaire. Les participants recevront des honoraires de 50$ pour leur temps s’ils le souhaitent.

Faire du bénévolat ou en apprendre plus

Les personnes intéressées à participer ou à en savoir plus sur l’étude Inside Trials peuvent envoyer un e-mail au candidat au doctorat Richard Morrow ou visitez le www.InsideTrialsStudy.ca. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir participer, n’hésitez pas à demander.

Le parcours des survivants des tumeurs cérébrales pédiatriques : des traitements à l’adolescence et à l’âge adulte

Sur quoi porte l’étude?

Des chercheurs de l’Université du Manitoba et de CancerCare Manitoba aimeraient savoir ce que c’est que de vivre avec et gérer les effets tardifs associés à la survie des tumeurs cérébrales pédiatriques. L’étude est dirigée par la Dre Roberta L. Woodgate.

Qui peut participer?

  • Survivants de tumeurs cérébrales infantiles, 8 ans et plus
  • Diagnostiqués d’une tumeur au cerveau avant l’âge de 19 ans
  • N’ayant reçu aucun traitement au cours des 12 derniers mois.

Nous cherchons à interviewer entre 20 et 30 survivants de tumeurs cérébrales infantiles et leurs familles (jusqu’à 2 membres de la famille).

Que demande-t-on aux participants?Les survivants participeront à deux séances d’entrevue. Ils photographieront également des lieux, des personnes et des objets significatifs.
Les membres de la famille seront également invités à participer à une séance d’entrevue.

Pour plus d’information: veuillez communiquer avec ingauge@umanitoba.ca

Téléchargez cette affiche PDF (en anglais)

Thérapie basée sur la pleine conscience pour les survivants d’une tumeur cérébrale

Qu’est-ce que la thérapie basée sur la pleine conscience?
La thérapie basée sur la pleine conscience est un traitement psychologique de groupe pour faire face à la maladie ou au handicap, dans le but d’améliorer le bien-être psychologique. Les participants à une thérapie basée sur la pleine conscience apprennent à générer moins de détresse, à s’engager plus positivement dans leur vie et à réagir aux situations difficiles de manière plus adaptative.

Quel est le but de l’étude?
Le but de cette étude est de tester l’efficacité d’un programme de thérapie basée sur la pleine conscience en cinq séances pour réduire les symptômes dépressifs et le stress perçu, ainsi que pour améliorer la qualité de vie et le bien-être des survivants de la BT.

Qui organise l’étude?
L’étude est organisée par le Dr Steven Selchen (psychiatre, Sunnybrook Health Sciences Centre, Département de psychiatrie) et Ben Diplock (assistant de recherche, Sunnybrook Health Sciences Centre).

Qui est admissible?
Toute personne âgée de 18 à 69 ans qui :

  • a déjà eu un traitement lié à une tumeur cérébrale (une ou plusieurs radiations, chimiothérapie, chirurgie)
  • n’a pas reçu de traitement au cours des six derniers mois ou plus (radiothérapie, chimiothérapie, chirurgie)
  • éprouve actuellement des symptômes dépressifs légers à sévères
  • peut assister à cinq séances (une fois par semaine pendant cinq semaines) au Sunnybrook Health Sciences Centre à North York
  • a la capacité de communiquer en anglais écrit et parlé

Veuillez communiquer par email pour davantage d’information.

Que sont invités à faire les participants à l’étude?

L’étude demande aux participants :

  • d’assister à une séance d’admission pour rencontrer le Dr Selchen et en apprendre plus sur la pleine conscience et le programme
  • d’assister à cinq séances de thérapie basées sur la pleine conscience (une fois par semaine pendant cinq semaines)
  • de remplir un bref questionnaire d’auto-évaluation sur votre santé mentale et votre bien-être, trois fois (lors de la séance d’admission, lors de la première séance de thérapie, lors de la dernière séance de thérapie)

Qui puis-je contacter pour obtenir plus d’informations?
Si vous souhaitez en savoir plus sur l’étude et / ou participer, veuillez envoyer un courriel ou appeler Ben Diplock (coordonateur de l’étude) à ben.diplock@sunnybrook.ca ou au (416) 480-6100, poste 81233.

Registre international des gliomes de bas grade

Qu’est-ce qu’un gliome de bas grade?
Un gliome non malin / de bas grade (LGG) est une tumeur cérébrale à croissance lente.

Quel est le but de l’étude?
Le but de cette étude est de découvrir pourquoi certaines personnes développent LGG tandis que d’autres ne le font pas. Nous espérons également en savoir plus sur l’effet de ce diagnostic et les traitements associés sur la vie quotidienne, y compris la capacité de travailler, conduire, dormir, faire de l’exercice, ou prendre soin de soi et / ou de sa famille.

Qui organise l’étude?
L’étude est organisée par le Dr Elizabeth B. Claus (École de santé publique de l’Université de Yale et Département de neurochirurgie de l’Hôpital Brigham and Women’s)

Qui peut participer à l’étude?
Toute personne de plus de 20 ans avec un diagnostic initial de LGG. Les échantillons de tissus post mortem et les rapports de pathologie peuvent également être admissibles à l’inclusion dans l’étude. Pour plus d’information, veuillez communiquer avec nous par courriel.

Que sont invités à faire les participants à l’étude?
L’étude demande aux participants de 1) fournir un rapport de pathologie, 2) de remplir un questionnaire en ligne et 3) de fournir un échantillon de salive qui nous permettra d’examiner les changements dans l’ADN. Si vous le permettez, nous examinerons également vos échantillons de tissus et les examens IRM de votre LGG. Certains participants seront invités à fournir des données d’activité et à effectuer des tâches neurocognitives via leur smartphone.

Qui puis-je contacter pour obtenir plus d’informations?
Veuillez utiliser l’une des méthodes ci-dessous pour plus d’informations sur l’étude.

Envoyez un courriel à glioma@yale.edu

Apprenez-en plus sur la Dr Elizabeth B. Claus

Visionner ce webinaire (en anglais)datant de Juillet 2019 ou lisez cet articlede la The International Brain Tumour Alliance pour en apprendre plus sur cette étude.

Note: Nous sommes déterminés à ce que le Canada ait son propre Registre des tumeurs cérébrales pour tous les types de tumeurs cérébrales. Apprenez-en plus sur les progrès qui ont été réalisés jusqu’à présent et sur les progrès qui restent à faire pour que chaque tumeur cérébrale au Canada soit comptabilisée.