Adrian Levine – Récipiendaire de la Bourse de recherche Richard Motyka 2021

Adrian Levine

Médecin résident, neuropathologie, Université de Colombie-Britannique, Hôpital général de Vancouver

Titre du projet : Améliorer la médecine de précision pour le gliome pédiatrique

Résumé du projet :

Les tumeurs cérébrales sont la principale cause de mortalité par cancer chez les enfants. Les récentes initiatives de médecine de précision ont permis d’améliorer les thérapies ciblées pour de nombreuses tumeurs, mais la prédiction des médicaments auxquels un patient donné répondra reste un défi permanent. Les thérapies sont généralement sélectionnées sur la base des mutations de l’ADN d’une tumeur, mais la présence d’une altération donnée ne signifie pas toujours que la voie cellulaire correspondante est à l’origine de la croissance tumorale. L’hypothèse de ce projet est que l’intégration de l’expression des gènes et des protéines aux mutations de l’ADN permettra de mieux prédire la réponse aux thérapies que l’ADN seul. Nous allons créer un nouveau test clinique utilisant la technologie NanoString qui mesure les niveaux d’un ensemble personnalisé de gènes et de protéines dans une seule plateforme. Les données résultantes seront traitées par un nouveau pipeline bioinformatique, qui intégrera les résultats multiplexés et prédira les meilleures options de traitement pour une tumeur donnée. Ce test sera validé sur un ensemble de cas cliniques présentant des réponses connues aux thérapies ciblées, et sera ensuite cédé sous licence à d’autres institutions. L’impact sera une amélioration du traitement des gliomes pédiatriques et une meilleure compréhension des voies de croissance des tumeurs.

Impact de cette bourse

Je suis honoré de recevoir la Bourse de recherche Richard Motyka, car elle me permet de poursuivre un projet fascinant et passionnant visant à améliorer les tests moléculaires utilisés pour diagnostiquer les gliomes pédiatriques et identifier les thérapies ciblées.

En tant qu’étudiant en médecine et interne en rotation dans les services de neurologie, neurochirurgie, oncologie et pédiatrie, j’ai été témoin de l’impact dévastateur des glioblastomes et autres tumeurs cérébrales sur les patients et leurs familles. J’ai eu envie de faire une résidence en neuropathologie pour comprendre les facteurs biologiques qui sous-tendent la croissance des tumeurs cérébrales et pour développer les diagnostics qui guident leur gestion. J’entreprends maintenant ce projet de recherche pour approfondir ma formation scientifique à l’Hôpital Sickkids sous la supervision du Dr Cynthia Hawkins, l’une des plus grandes scientifiques du domaine.

Je suis immensément reconnaissant envers la famille de Richard Motyka et la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales pour leur générosité dans le soutien de cette importante recherche. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle de poursuivre mon objectif de développer une carrière de clinicien-chercheur. J’espère que mon travail contribuera à améliorer le traitement et la survie des patients atteints de glioblastome à l’avenir.