Nouvelles de la recherche

La recherche sur les tumeurs cérébrales progresse dans le monde entier et cette page souligne les découvertes récentes.

Veuillez prendre note que ces articles ne sont offerts qu’à des fins informatives et que toute question devrait être adressée à votre médecin.

Nouvelles de la recherche 2019


Novembre 2019: Une nouvelle étude canadienne annonce que la pollution de l’air augmente les risques de cancer du cerveau de 10 %. L’étude établit un lien manifeste entre les particules PM0.1 et l’augmentation des cancers du cerveau.

Novembre 2019:  Le lithium peut renverser les dommages causés par la radiothérapie après un traitement de tumeur cérébrale.
Les enfants qui ont subi une radiothérapie pour lutter contre une tumeur cérébrale peuvent développer des troubles cognitifs plus tard dans la vie. Dans leurs études réalisées sur des souris, des chercheurs du Karolinska Institutet ont maintenant démontré que le lithium pouvait aider à réparer les dommages causés par le traitement longtemps après que ces derniers ont été occasionnés.

Novembre 2019:  Une spécialiste de l’UBC immobilise de minuscules structures liées au cancer métastatique du sein.
Bien que le traitement du cancer du sein ait considérablement progressé, on s’attend à ce qu’approximativement 5 000 femmes canadiennes succombent à cette maladie en 2019 uniquement. Et ce n’est pas la tumeur au sein qui les tuera, c’est la propagation des cellules cancéreuses à d’autres sièges – un processus nommé métastase.

Novembre 2019:  De petites molécules combattent enfin la protéine cancérigène KRAS.
Une molécule qui agit pour inhiber une forme de protéine KRAS qui cause le cancer et stimuler le système immunitaire a maintenant été identifiée. Cet inhibiteur est l’un des premiers de ce genre qui, en clinique, montre une activité anticancéreuse.

Novembre 2019:  Le futur de l’immunothérapie pour traiter le glioblastome.
Des chercheurs ont testé une nouvelle méthode d’administration de l’immunothérapie dans l’espoir de surmonter les obstacles auxquels se heurte l’immunothérapie pour traiter le glioblastome.

Octobre 2019: Saviez-vous que des cellules tumorales circulantes peuvent cibler des organes distants?
La plupart des cancers tuent parce que les cellules tumorales se propagent au-delà du site primaire pour envahir d’autres organes. Maintenant, une étude de l’USC à découvert que les cellules tumorales circulantes peuvent cibler des organes éloignés précis.

Octobre 2019:  Un hydrogène qui pourrait en finir avec la chimiothérapie pour les enfants atteints de tumeur cérébrale : Brigham BRIght Futures Competition. 
Un hydrogène adhérant qui révèle et tue les cellules cancéreuses pourrait signifier la fin des radiothérapies, chimiothérapies et chirurgies débilitantes pour les enfants atteints de cancer du cerveau, une maladie fatale qui touche des milliers de patients pédiatriques chaque année.

Octobre 2019:  Faire équipe pour la recherche sur les tumeurs cérébrales
ACTNOW (Atlantic Canada Therapeutic Neural-Oncology Working Group) collabore pour faire progresser les soins aux patients.

Octobre 2019: Un composé tue les cellules cancéreuses qui résistent à la chimiothérapie.
Un composé efficace pour tuer les cellules initiatrices de glioblastome (CIG) résistantes à la chimiothérapie a été identifié, on espère, grâce à celui-ci, pouvoir produire des médicaments peu toxiques capables d’éradiquer les tumeurs réfractaires.

Octobre 2019:  L’inhibition du ID1 pourrait améliorer l’efficacité du traitement du glioblastome.
Des chercheurs du St. Michael’s Hospital et de l’Hospital for Sick Children à Toronto ont montré que la protéine régulatrice de transcription ID1semble maintenir les cellules souches du cancer dans le glioblastome.

Octobre 2019: Possible changement fondamental en ce qui concerne le traitement du cancer du cerveau.
Noxopharm annonce qu’il emploiera sa technologie d’inhibition du glutamate au traitement du glioblastome multiforme (GBM).

Octobre 2019: Une nouvelle analyse de sang utilise les lumières infrarouges, une IA pour déceler les signes de cancer du cerveau.
Selon de nouvelles découvertes publiées dans Nature Communications, des chercheurs auraient développé un nouveau test sanguin qui pourrait mener à l’amélioration des diagnostics de cancer du cerveau.

Octobre 2019:  Altérer l’horloge circadienne nuit aux tumeurs cérébrales
L’horloge circadienne du corps assure l’expression rythmique de certains gènes au cours de la journée. La gamme des gènes se trouvant sous le contrôle des rythmes circadien dans un cancer du cerveau agressif change – une découverte qui pourrait ouvrir une nouvelle voie de traitement.

Octobre 2019: Un nouveau test sanguin pourrait hâter le processus de diagnostic pour les tumeurs cérébrales.
Un test sanguin qui pourrait accélérer le diagnostic de cancer du cerveau a été développé dans une recherche menée à l’Université de Strathclyde.

Octobre 2019: L’ICR collabore avec une entreprise d’intelligence artificielle spécialisée dans la découverte de médicaments afin de développer des traitements pour soigner un cancer pédiatrique rare
Les scientifiques de l’Institute of Cancer Research, à Londres collabore avec Healx, une entreprise de biotechnologie spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) pour découvrir de nouvelles façons de traiter le gliome pontique intrinsèque diffus (DIPG), un cancer du cerveau pédiatrique qui est essentiellement incurable.

Octobre 2019:Des scientifiques créent un environnement imitant le cerveau pour y faire se développer des modèles de tissus de tumeur cérébrale en 3 D
L’utilisation d’une matrice extracellulaire semblable à un cerveau permet de développer et de traiter des cellules de façon à pouvoir reproduire plus fidèlement la réponse physiologique de ces dernières.

Octobre 2019:  Le médicament nilotinib, pour la leucémie, pourrait très utile au traitement de certains cancers pédiatriques.
Un nouvel effet du médicament contre le cancer, nilotinib, s’annonce prometteur et pourrait être utilisé dans le traitement de certains types de cancers.

Septembre 2019:  Les cellules cancéreuses ont la capacité surprenante d’agir comme des neurones.
D’après trois recherches complémentaires publiées le 18 septembre dans Nature (1 – 3), comme des neurones, certaines cellules de tumeur possèdent des synapses. Les synapses sont des structures que les cellules nerveuses utilisent pour communiquer et il semblerait que les tumeurs cérébrales agressives utilisent ces mêmes connexions pour intégrer et former des réseaux dans tout le cerveau ; et ainsi éviter d’être détectées.

Septembre 2019:  Les tumeurs cancéreuses forment des connexions surprenantes avec les cellules saines du cerveau.
Une recherche norvégienne montre que les neurones sains forment des synapses avec des cellules cancéreuses agressives du cerveau ce qui stimule la croissance et la prolifération du cancer du cerveau. Des médicaments antiépileptiques pourraient freiner cette communication dangereuse et possiblement être inclus dans un traitement futur.

Septembre 2019: Medicenna présente des nouvelles prometteuses relatives à son essai clinique MDNA55 sur le glioblastome récidivant à l’occasion du Targeting Innate Immunity Congress
D’impressionnants effets bénéfiques sur la survie ont été révélés chez les patients traités avec une posologie élevée. La survie de la population ILR4 est deux fois plus longue que celle de la population recevant les traitements approuvés actuellement.

Septembre 2019:  Des chercheurs de l’Université d’Alberta se rapprochent d’un traitement « magique » contre le cancer.
De petites molécules pourraient aider le système immunitaire à attaquer les tumeurs.

Septembre 2019:  Une étude révèle les mécanismes derrière la survie du glioblastome.
Des chercheurs ont découvert le processus qui permet au glioblastome d’échapper aux effets du système immunitaire, présentant ainsi une cible immuno-oncologique.

Septembre 2019: Le Vitrakvi de Bayer est le premier médicament de thérapie moléculaire ciblée approuvé en UE.
L’inhibiteur de TRK, Vitrakvi, a été approuvé par l’EMA, devenant ainsi le premier traitement contre le cancer se basant sur la signature moléculaire de ce dernier plutôt que sur son emplacement dans le corps.

Septembre 2019:  Un composé métallique activé par la lumière coupe « la source d’énergie » des cellules du cancer.
Un métal de l’ère spatiale qui forme une partie de l’astéroïde qui a détruit les dinosaures pourrait fournir une nouvelle méthode pour traiter sélectivement les tumeurs cancérigènes en utilisant la lumière.

Septembre 2019:  Les cellules cancéreuses ont la capacité « déconcertante » de détourner les nerfs du cerveau.
Une découverte surprenante pourrait ouvrir des voies pour le traitement de tumeurs agressives.

Septembre 2019:  Une étude révèle le rôle neuronal dans la croissance du glioblastome et la façon de prévenir ces effets.
Des chercheurs ont découvert que les neurones envoyaient des signaux électriques aux tumeurs de glioblastome entraînant ainsi leur croissance, mais ils ont également identifié des méthodes de prévention à partir de modèles.

Septembre 2019: Kazia Therapeutics confirme le bon déroulement de l’étude de phase I sur son médicament pour le traitement de cancers pédiatriques
Kazia Therapeutics Ltd a révélé que le St Jude Children’s Research Hospital a terminé avec succès le premier stade de l’étude de phase I en cours sur un de ses nouveaux médicaments expérimentaux : le GDC-0084 pour le traitement du gliome pontique intrinsèque diffus (DIPG) et autres gliomes médians diffus.

Septembre 2019: Deux études révèlent des résultats prometteurs, la thérapie aux protons est sans danger pour le cerveau des enfants atteints de cancer
De l’amélioration du pronostic chez les enfants atteints de cancer du cerveau à la réduction des risques de dommages au tronc cérébral chez les enfants atteints de tumeurs du système nerveux central, deux nouvelles études publiées aujourd’hui s’ajoutent au corpus de recherche toujours croissant montrant les bénéfices potentiels de la thérapie aux protons.

Septembre 2019:  Des médicaments déjà existants « bloque » la croissance des tumeurs cérébrales.
Une équipe de recherches du Regenerative Bioscience Center de l’Université de Géorgie à découvert qu’un composé moléculaire utilisé pour l’administration de l’insuline pourrait être utilisé pour traiter le glioblastome, une forme de cancer du cerveau agressive et généralement fatale.

Septembre 2019:  Un médicament contre le diabète favorise la régénération du cerveau, mais ne fonctionne que chez les femelles.
Prendre en considération la différence des sexes dans la recherche animale est essentiel pour la conception de meilleurs traitements, comme le montre un médicament qui n’est prometteur que chez les souris femelles.

Septembre 2019: Novocure annonce qu’ils donneront 27 présentations à l’occasion de la réunion annuelle 2019 de l’American Society for Radiation Oncology.
La quantité de présentations relatives aux champs de traitement de la tumeur constitue un nombre record d’abrégés à l’une des rencontres les plus importantes pour les radio-oncologues.

Septembre 2019: Messages dans les cellules du cerveau : 7,4 millions de dollars ont été décernés pour décoder les indices qui stimulent les tumeurs cérébrales chez les enfants
Des chercheurs se penchant sur des tumeurs cérébrales utiliseront une technologie avancée de séquençage développée à l’École de médecine de l’Université Stanford pour décoder les messages ou signaux qui aident les tumeurs cérébrales à croître, dans l’espoir de trouver de nouvelles façons de traiter cette maladie chez les enfants.

Septembre 2019: Une société de détection des tumeurs cérébrales a été sélectionnée pour l’amplification du programme d’IA à l’ensemble du Royaume-Uni
Une société de Glasgow qui utilise l’intelligence artificielle pour détecter rapidement les tumeurs cérébrales a été sélectionnée pour travailler à l’amplification à l’ensemble du Royaume-Uni d’un programme destiné à accélérer l’innovation dans ce secteur.

Septembre 2019: Bristol-Myers Squibb fourni de nouvelles informations au sujet de la phase 3 de leur essai clinique sur l’Opdivo (nivolumab) CheckMate -548 chez les patients nouvellement diagnostiqués avec un glioblastome MGMT méthylé multiforme

Août 2019:  Un nouveau modèle mathématique peut améliorer la radiothérapie pour les tumeurs cérébrales.
Les chercheurs ont développé un nouveau modèle afin de perfectionner la radiothérapie et augmenter considérablement le nombre de cellules tumorales tuées au cours du traitement. Le nouveau modèle mathématique peut utiliser des informations au sujet de l’emplacement de la majorité des cellules de la tumeur permettant ainsi d’administrer le traitement de radiothérapie à l’endroit où la densité de cellules est au plus élevée.

Août 2019:  Supprimer la barrière protectrice du cancer pourrait stimuler les traitements d’immunothérapie.
D’après une étude en partie financée par Cancer Research UK et publiée aujourd’hui dans EBioMedicine, des scientifiques auraient découvert une façon de détruire les murs protecteurs qui entourent les tumeurs, les réexposants possiblement ainsi à la force de destruction du système immunitaire et des traitements d’immunothérapie.

Août 2019: Une simple analyse sanguine pourrait aider à déceler le glioblastome.
Une nouvelle découverte faite par les chercheurs de l’Université du Sussex au Royaume-Uni s’est révélée prometteuse pour rendre le diagnostic de glioblastome, la tumeur la plus agressive qui soit, possible avec un simple test.

Août 2019:  Identification des gènes responsables des différences d’agressivité du cancer selon le sexe.
Le cancer ne touche pas les hommes et les femmes de la même façon, mais nous ne savons que très peu de choses à propos des causes moléculaires sous-jacentes. Une étude publiée par Science Advances et menée par l’Institut de recherche en biomédecine (IRB Barcelona) impliquant la mouche du vinaigre, Drosophila melanogaster, à découvert de possibles régulateurs engendrant des différences tumorales selon le sexe.

Août 2019: Ziopharm Oncology annonce la publication dans Science Translational Medicine de résultats positifs relatifs à l’étude de phase I sur la monothérapie à base d’IL-12 contrôlé chez les patients atteints de glioblastome récurrent.

Août 2019:  Henry Ford Cancer Institute inscrit son premier patient au plus grand essai clinique sur le cancer du cerveau au monde.
Henry Ford Cancer Institute est le premier au monde à inscrire un patient à l’étude GBM AGILE (Adaptive Global Innovative Learning Environment) – un essai à la structure et à la conception novatrice rendu possible grâce à la collaboration internationale de spécialistes des soins aux patients atteints de glioblastome et d’expert en la conception d’essai clinique.

Août 2019: Six projets de la Western ont obtenu l’appui de la FCI
La ministre de la Science et des Sports, Kirsty Duncan, a annoncé lundi à Edmonton que la Fondation canadienne pour l’innovation’s (FCI) a versé plus de 1 million de dollars par le biais du Fonds des leaders John-R.-Evans à six projets de la Western, impliquant dix chercheurs de quatre facultés. Ces projets vont de la perte d’audition à l’activité du cerveau en passant par le cancer et les ligaments, sans oublier l’énergie durable et les signaux sociaux.

Août 2019: Une nouvelle méthode pour classifier les tumeurs cérébrales chez les enfants 
Des chercheurs brésiliens ont développé une nouvelle méthode bon marché pour classifier la tumeur cérébrale la plus fréquente chez les enfants. Ils disent que cette méthode aidera les médecins à diagnostiquer et traiter la condition.

Août 2019: Des chercheurs de l’Université de Windsor obtiennent 100 000 $ pour étudier la perte musculaire chez les patients atteints de cancer

Août 2019: Ajouter des médicaments pour la SP aux thérapies ciblées pour le cancer pourrait améliorer le pronostic des patients atteints de glioblastome
Le glioblastome est une forme agressive de cancer du cerveau qui infiltre le tissu cérébral, le rendant extrêmement difficile à traiter avec la chirurgie.

Août 2019: VERZENIO™ (abemaciclib) disponible au Canada pour le cancer du sein métastatique 

Août 2019: Synaptive lance un outil de planification chirurgicale pour les neurochirurgiens.
Synaptive Medical a lancé Modus Plan un outil de planification chirurgicale utilisant BrightMatter AutoSeg. Pour les neurochirurgiens qui pratiquent aux États-Unis.

Août 2019 : Des techniques de recherche conçue pour les grenouilles pourraient-elles engendrer une cure pour les tumeurs cérébrales? 
Des techniques de recherche précédemment utilisées pour enquêter sur la composition génétique des grenouilles sont utilisées dans notre Centre of Excellence de l’Université de Portsmouth pour nous aider à améliorer nos connaissances en ce qui concerne les tumeurs cérébrales.

Août 2019 : Google maps pour les tumeurs et les organes. 
Des chercheurs allemands ont conçu un logiciel qui permet de gérer et de corriger une quantité considérable de données générées par la reconstruction 3D de tumeurs ou d’organes utilisant la microscopie à feuillet de lumière.

Août 2019 : Un nano-vaccin novateur contre le mélanome a été développé 
Jérusalem : Des chercheurs ont développé un nano-vaccin efficace contre le mélanome, le type de cancer de la peau le plus agressif qui soit. L’approche développée par des chercheurs de l’université de Tel-Aviv en Israël a, jusqu’à maintenant, prouvé être efficace pour prévenir le développement du mélanome sur des souris modèles et pour traiter des tumeurs primaires de mélanome et leurs métastases.

Août 2019 : Comment l’intelligence artificielle pourrait-elle changer la façon dont les neurochirurgiens sont formés?
Alexander Winkler-Schwartz se concentre sur une image du cerveau créée par ordinateur et affichée sur un écran blanc pendant que, plus bas, ses mains retirent doucement la tumeur cérébrale virtuelle se trouvant dans la tête d’un mannequin.

Août 2019 : L’apprentissage machine de l’identification des facteurs chirurgicaux et opératoires en lien avec l’expertise chirurgicale au cours de simulation en réalité virtuelle. 
Malgré les progrès de l’évaluation des compétences techniques en chirurgie, une connaissance précise de ce qui compose l’expertise technique fait défaut. La simulation chirurgicale permet de quantifier les compétences psychomotrices et génère un ensemble de données qui peut être analysées en utilisant des algorithmes d’apprentissage machine.

Août 2019 : l’intelligence artificielle et la formation des médecins à l’exécution de procédures techniques. 
Winkler-Schwartz et al se sont fixés l’objectif de savoir si une combinaison d’algorithmes d’apprentissage machine pouvait différencier les participants selon leur niveau de pratique (p. ex. : neurochirurgiens, boursiers, résidents seniors ou juniors ou étudiants en médecine) en se basant sur leurs prestations au cours d’une simulation de neurochirurgie complexe.

Août 2019 : Amener la réalité augmentée à la neurochirurgie.
Une feuille de papier et un téléphone intelligent conduiront-ils à des progrès en neurochirurgie? C’est l’espoir d’une équipe basée à l’Université Western, à London, ON.

Juillet 2019 : La technique des « poupées russes » du MIT remporte un prix international d’une valeur de 7,9 millions de dollars pour lutter contre les tumeurs cérébrales
Des chercheurs du MIT collaboreront avec différentes équipes du Royaume-Uni et d’Europe sur l’utilisation de nanoparticules pour l’administration de thérapies combinées dans le traitement du glioblastome.

Juillet 2019 : HAMLET Pharma annonce les résultats du premier grand essai clinique sur une nouvelle molécule capable d’éliminer le cancer
Un groupe de recherches à Lund dirigé par la professeure Catharina Svanborg a découvert en 1995 qu’un composé du lait humain tuait les cellules de tumeur sans endommager les cellules matures et saines. Des expériences et des études supplémentaires ont montré que cet effet était dû à l’alpha-lactalbumin, la protéine la plus commune du lait humain, mais dans une forme nouvelle, liée à de l’acide oléique.

Juillet 2019 : Des chimiothérapies administrées à l’aide de biomatériaux résultent en des taux de survie à long terme plus élevée.
Des chercheurs de l’Université de Nottingham ont découvert qu’une combinaison de médicaments de chimiothérapie introduite pendant une chirurgie de tumeur du cerveau par le biais d’une patte biodégradable résultait en des taux de survie à long terme plus élevée.

Juillet 2019 : Des médicaments pour le cœur pourraient augmenter le taux de survie des enfants atteints d’une forme agressive de tumeur cérébrale.  
Des chercheurs de l’Université de Nottingham ont découvert que la reconversion de médicaments pour le cœur pouvait considérablement augmenter le taux de survie des enfants atteints d’épendymome – un type de tumeur cérébrale.

Juillet 2019 : Des études identifient de nouvelles cibles potentielles pour le traitement du glioblastome. 
Les résultats d’une étude publiée aujourd’hui dans Cancer Research, permettent aux chercheurs d’espérer que de nouvelles stratégies feront surface pour ralentir la croissance et la récurrence de la tumeur cérébrale la plus fréquente chez les adultes, le glioblastome.

Juillet 2019 : Les cellules cancéreuses deviendront vulnérables. 
Des chercheurs de l’université HSE (The Higher School of Economics) ont utilisé l’apprentissage machine pour découvrir que les deux structures d’ADN les plus répandues – tige-boucle et quadruplex – sont à l’origine des mutations de génome qui causent le cancer.

Juin 2019 : Champs de traitement du glioblastome : un bon signe.
Les patients atteints d’une tumeur cérébrale fatale survivent plus longtemps/la nouvelle méthode semble lourde, mais ne nuit apparemment pas à la qualité de vie.

Juin 2019 : Rapport de l’American Society of Clinical Oncology.
La conférence ASCO s’est déroulée en début de mois à Chicago, Illinois et 40 000 experts en oncologie y ont participé faisant de celle-ci la plus grande conférence sur le cancer au monde.

Juin 2019 : Medicenna présente les grandes lignes des résultats cliniques préliminaires de la phase 2b de leur étude sur l’utilisation du MDNA55 pour traiter les glioblastomes récidivants. 
Un taux de contrôle de la maladie de plus de 83 % a été obtenu, preuve d’un taux de survie amélioré pour les patients.

Juin 2019 : Les recherches de la médecine de précision ciblent le cancer du cerveau.
14 universitaires de l’Université de Calgary ont été nommés titulaires de chaires de recherche du Canada (CRC), dans le cadre d’un investissement fédéral dans les programmes de recherche d’une valeur de 275 millions de dollars. Cet investissement devrait aider notre environnement, notre santé, notre économie et nos communautés à prospérer.

Juin 2019 : Abattre les murs du secret scientifique.  
Que se passe-t-il lorsque les scientifiques ouvrent leur carnet de notes et publient leurs échecs et leurs données brutes en temps réel?

Juin 2019 : Un nez artificiel discerna les tissus malins des tumeurs cérébrales pendant la chirurgie
Un nez artificiel créé à l’Université Tampere, en Finlande, aide les neurochirurgiens à discerner les tissus cancéreux pendant la chirurgie et permet une excision plus précise de la tumeur.

Juin 2019 : La recherche jette une lumière nouvelle sur la façon dont les cellules souches du cerveau sont activées. 
Nos cerveaux sont notoirement mauvais pour régénérer des cellules perdues lors d’un accident ou d’une maladie. Si des thérapies utilisant des cellules souches neurales (CSN) sont prometteuses en ce qui concerne le remplacement de perte de cellules, les scientifiques se doivent de mieux comprendre comment les CSN se comportent dans le cerveau afin de développer des traitements efficaces.

Juin 2019 : Thérapie aux protons : traitement révolutionnaire pour soigner le cancer ou éléphant blanc très coûteux?
Voici la semaine d’ASCO à Chicago : la plus grande rencontre d’oncologue clinique du monde. McCormick Place convention centre, le plus grand aux États-Unis, a rempli ses 2,6 millions pieds carrés de personnes discutant du cancer. Et, l’un des sujets les plus chauds en discussion est quelque chose nommé thérapie aux protons. Un nouvel outil possible dans l’arsenal contre le cancer.

Juin 2019 : Adénomes hypophysaires.
Les adénomes hypophysaires sont souvent silencieux cliniquement où se manifestent avec des symptômes qui ne sont pas spécifiques, ce qui peut avoir pour conséquence un diagnostic tardif. Cet article fournit un résumé des caractéristiques cliniques et des examens pour aider les non-spécialistes et les médecins de soins primaires à reconnaître et diagnostiquer l’adénome hypophysaire.

Juin 2019 : Medicenna présente la validation clinique du récepteur IL4 comme biomarqueur pour la MDNA55, dans le traitement du glioblastome récidivant. La maladie est contrôlée chez 75 % des patients présentant de l’IL4R+ve après un traitement unique à la MDNA55.
Medicenna Therapeutics Corp. une société de stade clinique spécialisée dans le développement de l’immunothérapie qui développe des superkines et des cytokines optimisées révèle une affiche intitulée « MDNA55: A Locally Administered IL4 Guided Toxin as a Targeted Treatment for Recurrent Glioblastoma [MDNA55 : Une toxine guidée par l’IL4 administrée localement comme traitement ciblé pour le glioblastome récidivant] » à l’occasion de la 55e rencontre annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) se déroulant à Chicago, en Illinois.

Mai 2019 : Une nouvelle résidence pour Sam Weiss apporte de nouveaux espoirs pour la recherche sur le cancer du cerveau. 
Déraciner un laboratoire bien établi et volontairement le déplacer ailleurs prend d’extraordinaires facteurs de motivation. Pour le Dr Samuel Weiss, PhD, l’idée de collaborer en clause proximité avec une douzaine de chercheurs – notamment ses anciens collègues le Dr Greg Cairncross, MD et le Dr John Kelly, MD, PhD – était l’encouragement dont il avait besoin.

Mai 2019 Une équipe de recherches nationales cible le glioblastome.
Le glioblastome multiforme (GBM) est la tumeur cérébrale primaire la plus fréquente chez les adultes, elle est caractérisée par sa progression infiltrante, souvent fatale. Le taux de survie étonnamment médiocre de 14 à 16 mois chez les patients atteints de GBM est en partie dû à la limitation des méthodes de détection précoce et l’absence d’options de traitement efficace.

Mai 2019 Les araignées pourraient détenir le secret des traitements médicaux dit « pansements intelligents » : Recherche de l’UVic. 
Les araignées effraient peut-être les gens, mais les chercheurs de l’université de Victoria disent qu’elles pourraient mener à des découvertes médicales bouleversantes.

Mai 2019 : « je veux aider mes patients du mieux possible. »
Voici quelques questions et réponses tirées de la conversation avec la Dr Zadeh, qui a parlé des progrès récents dans les recherches sur le glioblastome. Elle espère qu’un jour, ils auront un impact positif sur le pronostic des patients et l’augmentation des taux de survie.

Mai 2019 : Encore un coup dur pour le cancer du cerveau
Après deux échecs lors de l’étude de phase III sur glioblastome menée par Abbvie et Bristol-Myers Squibb ce mois-ci, l’espoir s’éteint pour autre lecture importante relative au Tocagen.

Mai 2019 : AbbVie donne des nouvelles au sujet du Depatuxizumab Mafodotin (Depatux-M), un médicament expérimental pour le traitement de glioblastome – une forme agressive de cancer du cerveau – nouvellement diagnostiqué.
AbbVie, une société de recherche biopharmaceutique mondiale, a aujourd’hui annoncé que la face 3 d’INTELLANCE-1, une étude portant sur le depatuxizumab mafodotin (Depatux-M, connu précédemment comme ABT-414) chez les patients ayant récemment reçu un diagnostic de glioblastome (GBM) et dont les tumeurs présentent une amplification R-EGF (récepteur du facteur de croissance épidermique) n’a, lors de l’analyse intermédiaire, montré aucun avantage de survie pour les patients recevants du Depatux-M.

Mai 2019 : les patients du The Neuro bénéficient d’essais cliniques.
Une fois leur tumeur retirée par un neurochirurgien, une source spéciale de rayon X est placée dans leur crâne. La radiothérapie est par convention uniquement donnée plusieurs semaines après la chirurgie, mais ce procédé donne aux cellules cancéreuses l’occasion de se développer à nouveau. Offrir de la radiation pendant la chirurgie augmente les chances du patient de demeurer sans trace de cancer.

Mai 2019 : Un nouveau médicament pourrait-il devenir la toute première thérapie ciblée pour un cancer du cerveau pédiatrique « incurable »?
Un nouveau type de médicaments qui ciblent les faiblesses génétiques d’un cancer du cerveau incurable chez l’enfant pourrait devenir le tout premier traitement conçu pour cibler cette maladie.

Avril 2019 : De nouvelles analyses sanguines pour déceler le cancer du cerveau pourraient être dans les hôpitaux d’ici trois ans.
Selon les chercheurs, un test sanguin peu cher pour la détection précoce du cancer du cerveau pourrait être dans les hôpitaux du Royaume-Uni d’ici à trois ans. ClinSpec Diagnostics espère que la technologie permettra d’orienter les patients vers des spécialistes plus tôt.

Avril 2019 : La mémoire des enfants atteints de tumeur cérébrale pourrait être mieux protégée si ces derniers étaient traités avec la thérapie aux protons
Milan, Italie : Une comparaison de trois types de radiothérapies pour  le traitement des tumeurs cérébrales chez l’enfant suggère que la thérapie aux protons nommée balayage à faisceau filiforme offre le meilleur espoir de préservation des fonctions cognitives.

Avril 2019 : Des virus tueurs de bactéries pourraient s’attaquer à des cancers du cerveau « incurables ».
Selon une recherche à un stade précoce, des virus tueurs de bactéries pourraient s’attaquer à des cancers du cerveau « incurables ». Les premiers essais pourraient commencer dans les prochaines trois à cinq années aux États-Unis ou au Royaume-Uni.

Avril 2019 : La médecine de précision pour le traitement des cancers pédiatriques : un nouvel espoir pour les enfants et les adolescents.
Cinq ans après sa création pour servir les enfants et les adolescents du Québec, l’équipe de TRICEPS du CHU Sainte-Justice a, comme le décrit l’article récent publié dans le JAMA Network Open journal, démontré que mettre en place un programme de recherche en médecine de précision spécialisée en oncologie pédiatrique serait faisable.

Avril 2019 : Des chercheurs de l’U de T ont « démantelé » les cellules de cancer du cerveau afin de trouver de nouvelles cibles de traitement.
Des chercheurs de l’Université de Toronto, The Hospital for Sick Children (SickKids) et de l’Université de Calgary ont démantelé les cellules souches du glioblastome afin de découvrir des cibles potentielles qui permettraient de traiter cette forme de cancer du cerveau dévastatrice.

Avril 2019 : La découverte de conducteurs du cancer du cerveau chez l’enfant présente des possibilités thérapeutiques.
Des analyses génétiques effectuées une cellule après l’autre afin de développer des tissus cérébraux sur des souris néonatales et des modèles de cancer du cerveau en laboratoire a permis aux scientifiques de découvrir un conducteur moléculaire du glioblastome, ce cancer du cerveau résistant au traitement, extrêmement agressif et fatal.

Avril 2019 : Un nouvel essai clinique déterminera si les gliomes répondent à l’immunothérapie.
Un type de médicaments d’immunothérapie nommée inhibiteur de point de contrôle est de plus en plus utilisé pour traiter une grande variété de cancers, toutefois celui-ci semble plus efficace chez certains patients que chez d’autres. L’un de ces inhibiteurs fonctionnera-t-il mieux auprès les patients présentant un taux élevé de mutation au niveau de leurs gliomes cérébraux que chez ceux auprès de qui ce taux se révèle faible?

Avril 2019 : Des nanoparticules magnétiques peuvent « brûler » les cellules cancérigènes. 
L’hyperthermie magnétique reste un traitement pour le cancer très expérimental, mais de nouvelles recherches montrent que la thérapie est adaptable.

Avril 2019 : Les actions de Ziopharm Oncology explosent après avoir obtenu le statut « fast-track » de la FDA pour leur traitement contre le cancer du cerveau
Les données suggèrent que l’Ad-RTS-hIL-12 combiné à 20 mg de veledimex améliore la médiane générale de survie d’un patient atteint de tumeur cérébrale.

Mars 2019 : Bruce Power achève de récolter le Cobalt-60 qui permettra de sauver des vies par le biais de traitement contre le cancer.
La récolte de Cobalt-60 de grade médical de Bruce Power, qui permettra de diagnostiquer et de traiter le cancer du cerveau et du sein est terminée.

Mars 2019 : Comprendre comment les gens répondent aux symptômes d’une tumeur cérébrale.
Une étude récente du King’s College London et de l’Université de Cambridge a révélé que les gens pouvaient vivre de nombreux changements subtils avant de recevoir un diagnostic de tumeur cérébrale.

Mars 2019 : Une étude révèle l’évolution des tumeurs cérébrales.
Une nouvelle recherche montre que seules trois différentes altérations génétiques stimulent le développement précoce des glioblastomes malins.

Mars 2019 : Medexus signe un contrat de licence prolongé pour la commercialisation du Gliolan® au Canada.
Medexus Pharmaceuticals Inc. a annoncé aujourd’hui que la société avait signé un contrat de licence avec photonamic GmbH & Co. KG lui donnant les droits exclusifs de commercialiser et de distribuer Gliolan® au Canada, ce produit permet aux neurochirurgiens de mieux visualiser et exciser les tumeurs cérébrales malignes (gliomes) en les rendant fluorescentes et les faisant luire pendant la chirurgie.

Février 2019 : Cancer du cerveau : faire vibrer le cerveau pour découvrir des tumeurs résistantes.
Le traitement actuel pour le cancer du cerveau n’a pratiquement aucun effet sur certaines personnes atteintes de cette maladie. Des chercheurs norvégiens expérimentent maintenant sur des traitements utilisant les vibrations pour découvrir ces patients.

Janvier 2019 : Bruce Power compte élargir le rôle qu’il joue dans le secteur de la santé.
Bruce Power planifie d’élargir le rôle qu’il joue dans le secteur de la santé en augmentant sa production d’isotopes médicaux en 2019.

Janvier 2019 : Des chercheurs de l’U de L étudient les cellules de glioblastomes.
Ce cancer incurable est l’une des maladies les plus agressives à ce jour. Mais, aujourd’hui, des découvertes de l’équipe de recherches contre le cancer de l’Université de Lethbridge qui ont été publiées dans le monde entier pourraient conduire à un meilleur pronostic.

Janvier 2019 : Une nouvelle technologie d’I.R.M., la première en son genre, arrive au QEII, à Halifax
La machine avant-gardiste conçue par une société de technologie médicale basée au Canada sera bientôt installée aux urgences en Nouvelle-Écosse. Les patients auront ainsi un meilleur accès aux I.R.M. et cela donnera également aux chercheurs la chance d’étudier une nouvelle manière d’administrer des soins médicaux neurologiques.