Sondage sur la COVID-19 auprès de la communauté

La COVID-19 a créé une période sans précédent dans notre histoire. Les effets continus de la pandémie sont considérables et ont un impact indéniable sur les gens du Canada et de partout dans le monde. Si les effets de la pandémie de COVID-19 se font sentir pendant des mois et des années, il en sera de même pour les besoins des personnes qui ont été touchées par un diagnostic de tumeur cérébrale.

À l’automne 2019, la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales a invité notre communauté à participer à un sondage afin que nous puissions en savoir plus sur la façon dont elle est touchée par la COVID-19 et sur ce que nous pouvons faire pour l’aider.

Dans ce sondage, nous avons appris qu’il était difficile d’accéder aux soins, car un survivant d’une tumeur cérébrale sur quatre a signalé un retard dans l’obtention d’un traitement, d’un test ou d’un scanneur. Nous comprenons que cette période stressante a eu un impact sur la santé mentale, car nous luttons contre des sentiments d’anxiété, d’isolement et de solitude. En raison de la pandémie de COVID-19, nous avons été déconnectés de ceux que nous aimons et de notre communauté. Nous avons entendu dire qu’il est important de rester en contact en ces temps incertains et que notre communauté s’épanouit grâce aux liens avec les autres, que ce soit virtuellement ou lors d’événements qui pratiquent la « distanciation physique ».

Pour en savoir plus sur les résultats du sondage sur la COVID-19 auprès de la communauté et les effets de la pandémie sur la communauté canadienne des personnes touchées par les tumeurs cérébrales.