Aiyireti (Dina) Dilinaer – Récipiendaire de la Bourse de stagiaire de recherche 2021

Aiyireti (Dina) Dilinaer

Étudiante de premier cycle en sciences, Université de Windsor

Superviseur : Dr John Trant

Projet : Une nouvelle forme d’administration de médicaments pour le glioblastome multiforme – Nano capsule auto-immolative

Généreusement financé par : Jack Nichol Family Fund (London Community Foundation)

 

Je suis extrêmement honorée de recevoir une Bourse de stagiaire de recherche de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales. J’ai toujours été intriguée par le développement de nouveaux médicaments ainsi que par les méthodes d’administration des médicaments. L’obtention de cette bourse me permettra d’appliquer mes connaissances et ma passion pour la chimie organique en combinaison avec mon intérêt pour la médecine, pour développer une méthode de délivrance ciblée de médicaments pour le glioblastome multiforme dans le laboratoire Trant.

Cela m’aidera également à explorer mes futures options de carrière en me permettant de faire de la recherche à plein temps pendant deux étés. Enfin, la bourse me fournira le soutien financier dont j’ai besoin en tant qu’étudiante internationale au Canada.

Penser qu’un jour les recherches que j’ai menées pourraient être utiles pour les patients atteints de tumeurs cérébrales est vraiment motivant, et je voudrais donc exprimer ma plus sincère reconnaissance à la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales et au Jack Nichol Family Fund (London Community Foundation). Merci pour votre générosité et votre contribution à la recherche sur les tumeurs cérébrales et pour avoir rendu tout cela possible.

 

Premier été – Octobre 2021

Au cours de l’été dernier, j’ai pu fabriquer de nouvelles molécules servant de blocs de construction pour le squelette polymère de la nanocapsule auto-immolable (SINC). Après avoir préparé les blocs de construction, je les ai légèrement modifiés en installant un lieur aux molécules qui peut les relier les unes aux autres. Avec les molécules modifiées, Mana Dashti (candidate au doctorat), responsable du projet, et moi-même avons procédé à la polymérisation, c’est-à-dire à la préparation de l’ossature polymère du SINC en joignant toutes les molécules des blocs de construction. Mana a ensuite effectué une dépolymérisation réussie qui montre la viabilité du squelette à se désassembler. Avec les développements actuels, je prévois de continuer à faire avancer ce projet l’été prochain en ajoutant divers groupes latéraux au squelette du polymère et d’assembler la NanoCapsule. Une fois la NanoCapsule assemblée, nous serons en mesure de tester son efficacité en termes de franchissement de la barrière hémato-encéphalique.

En mars 2021, j’ai fait une présentation sur ce sujet lors de la 49e Conférence de chimie des étudiants de premier cycle du sud de l’Ontario, et le titre de la présentation était « Self-Immolative NanoCapsules – A New Form of Drug Delivery for Glioblastoma Multiforme ».