Pejman Jabehdar Maralani – Subvention de recherche – 2018

Pejman Jabehdar Maralani, Centre des sciences de la santé Sunnybrook

Généreusement financé par : Venera Fazio, écrivain et poète italo-canadienne

Titre du projet : Imagerie par résonance magnétique avancée pour la détection des régions tumorales enrichies en niches de cellules souches de gliome

Résumé du projet :

Pejman

Le glioblastome est le néoplasme malin primaire le plus fréquent chez l’adulte. Malgré les progrès technologiques et thérapeutiques, la durée médiane de survie reste de 15 à 18 mois. Les cellules souches du gliome (CSG) sont reconnues comme une population résistante au traitement dans le glioblastome et l’un des mécanismes sous-jacents de sa récurrence. Malgré le rôle central que jouent les GSC, les technologies actuelles sont incapables de les détecter pour un ciblage ou un suivi thérapeutique, ce qui entrave la poursuite des recherches pour le développement de thérapies efficaces.

Dans ce projet, nous proposons l’utilisation de techniques avancées d’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour détecter et identifier les zones (appelées « niches ») qui sont enrichies en GSC. Les caractéristiques communes de ces niches sont de faibles niveaux d’oxygène ou une forte vascularisation. Notre équipe a récemment démontré qu’une technique avancée d’imagerie par résonance magnétique (IRM), qui sera utilisée dans ce projet, peut identifier les régions tumorales à faible teneur en oxygène chez les patients atteints de glioblastome. Dans ce projet, nous utiliserons des techniques supplémentaires pour déterminer si les niches de CSG peuvent être ciblées de manière non invasive.

La validation de cette technique permettrait aux cliniciens de cibler de manière préopératoire et agressive les zones de CSG en vue d’une ablation chirurgicale ou d’une irradiation. Elle permettra également aux chercheurs de suivre les adaptations thérapeutiques qui se produisent pendant le traitement, afin de mieux comprendre la biologie des tumeurs.

Ce que recevoir ce prix signifie pour Pejman :

Le glioblastome est un cancer du cerveau agressif dont le pronostic est mauvais. Bien que les progrès récents aient amélioré la survie des patients à environ 18 mois, des recherches importantes sont encore nécessaires avant que ce cancer puisse être éradiqué. Malheureusement, la recherche est une entreprise coûteuse, et je suis très reconnaissant à la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales et à ses donateurs de m’avoir donné l’occasion d’étudier l’utilisation de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) avancée dans la détection des cellules souches de gliome. Cette recherche ne serait pas possible sans leur soutien. J’espère contribuer à améliorer les résultats pour les patients en cartographiant les cellules souches pour les cibler pendant la chirurgie et la radiothérapie.

Mise à jour : Octobre 2020

Pejman Jabehdar Maralani est neuroradiologue au Sunnybrook Health Sciences Centre et à l’Université de Toronto. L’objectif principal de ses recherches est l’étude et l’application de techniques d’IRM avancées dans la détection de l’hypoxie tumorale, qui se produit lorsque les niveaux d’oxygène sont faibles et qui contribue à l’agression et à la récurrence des tumeurs. Le soutien de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales (FCTC) l’a aidé dans ses travaux antérieurs, qui ont donné lieu à une publication à fort impact. Avec l’aide de la BTFC, il a étendu cette recherche pour étudier l’application de techniques d’IRM avancées dans la détection des cellules souches des gliomes dans l’espoir que ces connaissances puissent être utilisées pour de nouvelles thérapies ciblées.