Journée de l’espoir

Aujourd’hui, nous nous souvenons, nous célébrons et nous regardons vers l’avenir. Joignez-vous à nous…

Le sourire contagieux et l’énergie débordante de Kelly Northey touchaient toutes les personnes qu’elle a rencontrées au cours de sa courte vie. Elle continue de toucher la vie des Canadiens chaque jour, en leur apportant espoir, réconfort et soutien par l’entremise de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales.

Kelly avait 8 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau. C’était en 1981 et à cette époque, il y avait peu de soutien organisé ou de recherches spécifiques sur les tumeurs cérébrales. Les patients diagnostiqués avec une tumeur cérébrale luttaient seuls contre les effets physiques et émotionnels de la maladie.

En janvier 1982, après une lutte de six mois, Kelly a finalement succombé à la maladie, mais son héritage allait perdurer avec la création de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales.

Le père de Kelly, Steve Northey, le Dr Rolando Del Maestro – un neurochirurgien qui travaillait à l’époque dans un laboratoire de recherche sur le cerveau – et sa femme, Pamela, une infirmière en neurosciences, se sont réunis autour d’une table de cuisine peu après la mort de Kelly pour créer une ressource destinée à aider les familles se trouvant dans une situation similaire.

« C’était ma façon de faire face à mon chagrin et d’essayer de transformer une mauvaise chose en une bonne chose », explique Steve au sujet de sa participation aux débuts de la fondation. « C’est très gratifiant, dans le sens où nous avons pu aider des milliers de personnes ».

Joignez-vous à nous lors de notre Journée de l’espoir, le dimanche 30 janvier 2022, alors que nous nous souviendrons de Kelly Northey, sans qui notre organisation n’existerait pas. Nous partagerons une vidéo mettant en scène nos cofondateurs, 40 ans plus tard, alors qu’ils discuteront autour de la table de la cuisine.