Apporter la lumière dans l’obscurité !

  le 21 décembre, 2021

Angela Larosa est l’épouse aimante de son mari, Michael. Elle est aussi la fière maman d’une fille de 19 ans, Deana, et d’un fils de 8 ans, Anthony.

Au cours de l’été 2009, on a diagnostiqué un méningiome à la mère d’Angela. « Je veux faire prendre conscience qu’une tumeur bénigne ne signifie pas qu’elle ne peut pas être fatale », déclare tristement Angela. La tumeur était inopérable en raison de sa localisation dans le cerveau de sa mère. En juillet 2020, cette dernière a succombé à des complications liées à la croissance progressive de la tumeur.

Alors qu’elle travaillait à plein temps de la maison pendant la pandémie, Angela a réfléchi à la manière dont elle pourrait rendre service à la communauté des personnes atteintes de tumeurs cérébrales. Angela s’est vite rendu compte qu’elle et sa mère partageaient un véritable engouement pour les bougies exclusives. Cela l’a incitée à créer une petite entreprise. En souvenir de sa mère, Margaret Larosa, Angela a fondé son entreprise, Angelic Scents.

Avant la création d’Angelic Scents, Angela avait rencontré quelques amis merveilleux, également atteints d’une tumeur cérébrale. Ils ont pu faire la connaissance de sa mère, quelques semaines avant son décès, et l’ont orientée vers la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales afin qu’elle y trouve une aide précieuse. Angela a alors contacté l’organisation et a été mise en relation avec quelques représentants pour lancer sa campagne de dons. Aujourd’hui, ses amis sont toujours actifs au sein de la communauté des personnes touchées par une tumeur cérébrale.

Au cours du processus de développement de son entreprise, Angela a bénéficié d’une incroyable armée de soutien de la part de sa famille, de ses amis et de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales. Grâce à www.AdieuTumeursCerebrales.ca, elle a été inscrite sur le site Web « À votre façon ». Elle fait don à la communauté d’un dollar pour chaque achat. Angela a commencé à mener des recherches approfondies et épuisantes pendant la nuit. « Je ne pouvais tout simplement pas dormir après le décès de maman ! » s’exclame-t-elle. L’expérimentation et le test de différents parfums ont commencé dans sa cuisine, en petits lots, en novembre 2020.

« Je commence toujours ma production en mettant le 97.3 FM, la station de radio préférée de maman. J’ai l’impression qu’elle est présente et qu’elle me guide tout au long de la fabrication », sourit Angela. Il y avait beaucoup à apprendre sur le processus en question.

« Chaque nouveau parfum est un test, car chaque fragrance doit être testée de nombreuses fois pour garantir une bougie qui brûle proprement et en toute sécurité. Cela peut prendre jusqu’à plusieurs semaines avant l’approbation finale. Il n’y a pas deux parfums qui auront la même interaction l’un avec l’autre. Certaines mèches réagissent différemment avec des cires et des parfums différents. La fabrication de bougies n’est pas aussi simple que de mélanger de la cire et des huiles. Les mathématiques et les sciences entrent en jeu, et ce n’étaient pas mes matières les plus fortes », dit-elle en riant.

Ces bougies contiennent des ingrédients naturels et sont exemptes de produits chimiques agressifs. Elles sont mélangées et formulées sur mesure par Angela. Sa première collection a été lancée en mars 2021. Lorsque ses amis et sa famille entrent chez elle, ils lui demandent : « Quels parfums est-ce que je sens cette fois-ci ? ». Angela répond simplement : « Cela peut être n’importe quelles gamme et combinaison. On devient aveugle du nez », dit-elle en riant. « C’est pourquoi je leur fais faire des tests chez eux pour avoir leur avis. »

Angela va continuer à développer sa gamme de bougies parfumées, qui sont vendues dans divers points de vente en Ontario. Elle participe également à des marchés publics. Les commandes sont acceptées en ligne et par courriel. L’entreprise a fait l’objet d’une promotion sur Marketplace. La livraison s’étend à tout le Canada.

« La vie est trop courte. Ne tenez jamais le temps pour acquis. »

Mai est le mois de la sensibilisation aux tumeurs cérébrales. Cette année, Angela a lancé une bougie spéciale pour l’espoir, dont 50 % des recettes seront versées à la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales. En hommage à sa mère, Angela a créé la bougie Angel, un mélange de lilas et de lys, les parfums préférés de Margaret, et la bougie Good Vibes, pour un ami, afin de financer son traitement et son rétablissement en plus de le soutenir pendant son parcours.

« La raison pour laquelle j’ai créé cette entreprise est d’apporter de l’espoir et de l’amour dans les foyers d’autres personnes. Les gens ne reçoivent pas seulement une bougie parfumée, mais aussi de l’amour, de bonnes vibrations et de la lumière dans l’obscurité ! Mes bougies ont été envoyées par des proches à des personnes qui ne s’y attendaient pas. C’est beau de faire savoir à vos proches que vous pensez à eux. Je n’avais pas réalisé le nombre de diagnostics en lien avec le cerveau qui sont posés chaque jour », a-t-elle exprimé. Angela veut persévérer dans la recherche d’un remède pour dire #AdieuTumeursCérébrales et elle continue de participer à la marche annuelle avec son équipe.

« Je connais de bons et de mauvais jours. Je pense à ma mère tous les jours. Les fêtes sont particulièrement difficiles depuis son décès. L’Halloween et Noël étaient les moments festifs préférés de ma mère. Elle aimait faire la fête et se déguiser avec les enfants et les petits-enfants. » Angela dit que le chagrin entourant la mort de sa mère la frappe fréquemment, comme des vagues massives. « C’est une montagne russe émotionnelle qui semble sans fin ».

Angela admire sa mère pour sa forte éthique de travail et son dévouement envers sa famille et ses amis. « L’entreprise m’a aidée à faire face à sa perte et à perpétuer sa mémoire », dit-elle fièrement. Elle croit fermement avoir hérité de la force et de la détermination de sa mère : « Maman était une Italienne au caractère bien trempé ! » Tout comme sa mère l’avait fait pour elle, Angela prend le temps de créer des souvenirs avec ses propres enfants et sa famille.

« L’une des grandes choses qui m’est arrivée, ce sont les relations que j’ai nouées et les amis que je me suis faits en cours de route », déclare Angela. Des personnes l’ont contactée pour lui raconter des histoires personnelles liées aux tumeurs cérébrales, au cancer ou à la perte d’un être cher à cause du cancer. Elle est profondément touchée par le soutien qu’elle reçoit de personnes qui vivent un parcours similaire au sien.

Le conseil qu’elle donne à quiconque souhaite aider la communauté des personnes atteintes de tumeurs cérébrales est le suivant : « Si vous vous fixez un objectif, n’abandonnez pas. Allez-y ! »

Angela exprime sa gratitude et fait l’éloge de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales pour son soutien continu, ses ressources et l’espoir qu’elle donne.