Cinq témoignages pour célébrer la Journée internationale de la femme

  le 05 mars, 2021
En cette Journée internationale de la femme, nous voulons célébrer la force, le courage, la compassion et la détermination de femmes inspirantes de notre communauté.

Afin de souligner cette journée, nous vous présentons les témoignages de cinq femmes incroyables. Des patientes, des proche aidantes, des bénévoles et des défenseures des droits des patients. Ces femmes ont dû surmonter beaucoup d’obstacles au cours de leurs parcours. Voici leurs histoires…

 

Shreya Gandhi – Chercheuse/Étudiante

Shreya Gandhi

Lorsque la mère de Shreya a reçu un diagnostic de tumeur au cerveau en 2004, les soins qu’elle a reçu ont inspiré Shreya à poursuivre des études en neurosciences. « C’est à ce moment-là que j’ai su que je voulais être ce même pilier de soutien pour d’autres familles dans des situations similaires. »

Shreya et sa co-équipière ont réussi à atteindre la troisième place dans la compétition de recherche de Pam et Rolando Del Maestro  pour les étudiants du premier cycle. Elle s’implique dans la communauté des neurosciences à l’Université Western et participe également au développement de notre programme éducatif SUPERKIDS.

 

Mckenna Lumley – Jeune bénévole de distinction

Mckenna Lumley

Mckenna a reçu le prix Bénévole de distinction 2020 de la Fondation des tumeurs cérébrales du Canada pour plusieurs excellentes raisons. Elle est écrivaine, oratrice et jeune femme d’affaires grâce à sa petite entreprise ​​« Glitter Glam for a Cause » qui sensibilise et donne de l’espoir aux personnes touchées par une tumeur cérébrale depuis 2015.

Elle s’est engagé avec la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales après avoir reçu un diagnostic de tumeur cérébrale à l’âge de quatre ans, et continue à lever des fonds pour la Marche des tumeurs cérébrales, motivée par le fait que « ça donne de l’espoir aux gens! »

 

Rochelle Gartner – Patiente et professeure de danse

Un diagnostic de glioblastome n’a pas arrêté la passion de Rochelle: la danse. Malgré son diagnostic, elle a continué d’enseigner et de superviser ses étudiants de danse, et, un an après avoir reçu son diagnostic et suite à une chirurgie, des traitements de radiothérapie et de chimiothérapie, elle a organisé un spectacle de danse à Calgary qui a permis de lever des fonds pour la recherche sur le glioblastome.

Sa persévérence et sa passion font d’elle une personne exceptionnelle.

 

 

Gabby Kucherean – Patient pédiatrique

Gabby and KeiraEn 2016, Gabby a reçu un diagnostic d’astrocytome pilocystique médullaire sur son tronc cérébral. Elle était alors âgée de quatre ans. Ayant passé près du quart de sa jeune vie à l’hôpital après son diagnostic d’un astrocytome pilocytique médullaire à l’âge de quatre ans, Gabby est de retour dans sa maison de Whitehorse, au Yukon, et prête à prendre d’assaut la quatrième année.

Son histoire nous rappelle que même les plus petites personnes peuvent surmonter les plus grands des obstacles et que la joie peut être retrouvée dans les choses les plus simples.

 

Laura Dill – Proche aidante et ardente défenseure de la recherche

La force de Laura Dill a été mise à rude épreuve l’année dernière au début de la pandémie de COVID-19, alors que sa mère et son père sont tous deux décédés du glioblastome. Elle est devenue une ardente défenseure de la recherche sur le glioblastome, lançant sa propre Fondation Slay en 2020.

Son message aux proches aidants : « C’est ‘correct’ de ne pas être ‘correcte’. »

 

Le courage et les convictions de plusieurs femmes de notre communauté nous inspirent chaque jour.

Les histoires de ces femmes inspirantes nous permettent de continuer la recherche pour trouver un remède contre les tumeurs cérébrales, et nous encouragent à ne jamais perdre espoir, peu importe les difficultés rencontrées.

La Journée internationale de la femme est une opportunité de reconnaître les exploits des femmes incroyables qui font partie de notre communauté.

Visitez la section de Témoignages et blog  sur notre site web pour plus de témoignages.